Beauté

5 raisons de faire une cure de sébum

cure de sébum

Le cuir chevelu produit naturellement du sébum pour se protéger des agressions externes. Seulement voilà, quand la fibre capillaire en produit à outrance, on a droit à des cheveux gras. Se laver les longueurs n’est pas la solution adaptée. Il est impératif de faire des soins capillaires adaptés et de faire une cure de sébum. Attention, cela n’est pas adapté à tous les types de cheveux !

Qu’est-ce qu’une cure de sébum ?

Cheveux bouclés, crépus, cheveux fins, colorés, cheveux secs et abîmés, cheveux normaux ou encore cheveux gras… Peu importe le type de cheveux que l’on a, il faut en prendre soin. Une cure de sébum permet par exemple de réguler le sébum seul, en faisant profiter les pointes et les longueurs du soin que procure ce corps gras naturel.

Selon les adeptes, la cure de sébum :

  • Favorise la repousse du cheveu ;
  • Donne plus de volume et brillance ;
  • Permet d’avoir une chevelure plus soyeuse ;
  • Facilite le coiffage.

Il est nécessaire d’espacer le shampooing cheveux d’une fois par semaine et de remplacer shampoing et après-shampooing par des soins et shampoing sans sulfate (voire se laver les cheveux uniquement).

Pourquoi faire une cure de sébum ?

Cheveux abîmés, gras, ternes… La cure de sébum est ce dont vous avez besoin pour avoir des cheveux plus brillants et soyeux – voir aussi cet article sur l’aloe vera dans les cheveux. En effet, les bénéfices de la cure sont multiples :

  • Réguler la production de sébum et rééquilibrer le cuir chevelu pour qu’il soit mieux nourris ;
  • Nourrir les cheveux et donner plus de vitalité à la fibre capillaire ;
  • Booster la pousse de cheveux ;
  • Gainer les cheveux ;
  • Soin réparateur en prévention de l’apparition des fourches et des pointes abîmées ;
  • Simplifier la transition vers le naturel ;
  • Apporter une bonne hydratation des cheveux et améliorer leur douceur ;
  • Ralentir la chute.

sébum

Inconvénients d’une cure de sébum

Après une cure de sébum, des démangeaisons sont possibles et sont assez pénibles. Heureusement, cela passe après quelques jours.

Le fait de ne pas sortir de chez soi aide grandement à réussir la cure. Si on avait débuté la cure avant le confinement, c’est sûr qu’on aurait tenu jusqu’au bout. Donc si vous essayez cette cure, vous devez la faire durant 1 mois.

Comment faire une cure de sébum ?

Ce n’est pas parce qu’on n’utilise pas de shampoing qu’il va falloir laisser notre chevelure à l’abandon. Pour éviter les démangeaisons et les odeurs, il faut donc suivre un rituel précis. Attention tout de même car la cure n’est pas conseillée aux personnes ayant des soucis de cuir chevelu. Pour les autres, voici comment ça se déroule :

Débutez par un bon shampoing afin d’éliminer toutes les traces de produits coiffants. On n’utilisera ni après-shampoing, ni mousse ni cire. Il faudra ensuite effectuer un brossage quotidien des cheveux avec une brosse douce et démêlante et ce, dans tous les sens. Cela permet de se débarrasser des poussières, des peaux mortes et de l’excès de sébum sur les longueurs. Choisissez une brosse de qualité et lavez-la à l’eau tiède après chaque usage. Enfin, passez les doigts sur le crâne en massant légèrement pour décoller les racines.

Outre cela, on pensera à changer les taies d’oreiller aussi souvent que possible. Il en est de même pour les bonnets ou les foulards, bref tout ce qui entre en contact avec la chevelure. Et une fois la cure de sébum finie, ne vous laissez pas tenter par un shampoing. Il faut choisir un shampoing ultra-doux, sans sulfates ni silicones. Après, pour ne pas alourdir les cheveux, n’utilisez surtout pas d’après-shampoing.

cheveux

Que faire après une cure de sébum ?

La cure de sébum est complète dès lors que le sébum a atteint les pointes et que la totalité de la chevelure est recouverte de sébum naturel. Vous pouvez maintenant vous laver les cheveux, mais en suivant ces règles :

  • Faire un shampoing en douceur pour hydrater ses cheveux ;
  • Opter pour une routine de produits naturels sans ingrédients toxiques afin d’éviter au maximum les silicones et les sulfates chimiques ;
  • Ne plus agresser ses cheveux avec des lissages, des décolorations, des défrisages ou encore des appareils comme le sèche-cheveux ou le fer à lisser ;
  • Espacer les lavages ;
  • Utiliser des soins naturels pour vous coiffer comme l’huile de jojoba, l’aloe-vera, le beurre de karité, l’huile d’argan…

Il faut réitérer cette opération au moins 1 fois tous les 6 mois et veiller à acheter des soins adaptés afin de ne pas avoir les cheveux gras.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on google
Google+