Beauté

Découvrez le top 3 des étapes pour un microblading réussi

Tu préfères Le jeu à asbolument tester entre amis

Lorsque l’on aperçoit les stars à la télévision lors des défilés et évènements importants, on remarque que le maquillage sur leur visage est réalisé sur mesure, à l’aide d’une précision chirurgicale, ainsi qu’une trait de sourcils parfaitement souligné. Si ce phénomène ne passe pas inaperçu, c’est parce que tout le monde essaie de s’arracher ce nouveau procédé.

En effet, la mode des sourcils fins touche à son terme et laisse place à une nouvelle tendance : le microblading. Il représente la solution pour valoriser votre regard et ne nécessite plus de crayon à sourcils qui laisse des traces.

Qu’est-ce-que le microblading ?

Cette technique est originaire d’Asie, mais fait aujourd’hui un carton dans la plupart des pays Européen, dont la France. Véritable révolution dans le monde de l’esthétique et de la beauté, ce procédé consiste à dessiner des « poils » en relevant les pigments dans la peau et ce, à l’aide d’un stylo métallique et de nano-aiguilles. 

En d’autres termes, le microblading est une technique de maquillage qui s’applique de façon semi-permanente. Cette solution permet de redessiner et restructurer le sourcil en traçant des traits ultrafins qui imitent le poil à la perfection, pour un effet naturel garanti.

Quelles sont les étapes du microblading ?

Les étapes du microblading nécessitent d’aller voir un spécialiste en la matière. Il faut alors compter 2 séances, dont la première dure 1h et dont la seconde se concentre sur la retouche du sourcil.

Examination du sourcil

Réaliser un microblading nécessite le savoir-faire d’une esthéticienne spécialiste qui, lors d’une prise de rendez-vous, examine vos sourcils pour décider des imperfections à combler. Pour ce faire, il faudra alors éviter le maquillage avant la prise de rendez-vous, afin de permettre aux professionnels d’établir un diagnostic juste et précis.

Mesure et traçage des nouveaux sourcils

Cette étape consiste à déterminer les nouvelles mesures qui s’appliquent à vos sourcils. En outre, il est possible d’adopter un ton plus naturel ou plus marqué, selon les désirs et les goûts. Ici, vous pouvez aussi émettre vos préférences une fois que l’esthéticienne procède au traçage par crayon de vos nouveaux sourcils.

Le tatouage

Comme pour l’application d’un tatouage, le microblading soulève soigneusement les pigments sous la peau, afin d’intensifier vos sourcils – voir aussi cet article. De plus, pour rester en cohérence avec votre couleur naturelle, les excès de cheveux peuvent ensuite être coupés avec une micro-lame.

Le microblading des sourcils est-il douloureux ?

La question de la douleur revient souvent en raison de la méthode utilisée pour le microblading. En effet, il n’est pas très rassurant de se faire insérer des aiguilles sous la peau et ce, même si ces dernières sont très fines.

À cet effet, il est courant que certaines personnes ne ressentent aucune douleur pendant toute la séance, tandis que d’autres peuvent ressentir une certaine gêne. Ce qui est sûr, c’est qu’il n’est pas aussi douloureux qu’on le pense. Finalement, il est plus prudent de dire que la douleur est subjective, étant donné que d’autres nombreux facteurs entrent en compte. D’ailleurs, le fait d’avoir déjà effectué ce genre d’opération dans le passé, rend les sujets moins sensibles.

Qui est un bon candidat pour le microblading ?

Ce type de procédé est envisageable pour toutes les personnes à partir de 16 ans. Toutefois, il devra être accompagné d’un accord parental. Il faudra être majeur et vacciné pour pour pouvoir le faire sans cet accord.

De plus, le microblading dispose de quelques contre-indications. En outre :

  • Il est déconseillé pour les femmes enceintes,
  • Les personnes hémophiles,
  • Les personnes présentant des chéloïdes,
  • Les personnes sous traitement et souffrant de diabète.

Combien de temps dure le microblading ?

Contrairement à un maquillage qui peut changer de couleur au fil des mois, le microblading est durable dans le temps. Toutefois, celui-ci n’est pas permanent, contrairement à ce qu’on pourrait penser et s’estompe au bout d’un an et demi environ. À la différence d’un tatouage, cette technique consiste à pigmenter uniquement les couches supérieures de l’épiderme, qui se situe à 0.2 ou 0.3 mm sous l’épiderme. Du coup, les capillaires ne font l’objet d’aucun dommage et n’entravent en rien la repousse des poils.

Quel est le coût du microblading ?

La plupart des professionnels en maquillage travaillent de façon indépendante. La prestation varie en fonction du coût de leur matériel. De ce fait, les coûts élevés témoignent d’un matériel de bonne qualité et donc d’un résultat à la hauteur des attentes. Toutefois, on retrouve une différence de prix chez tous les prestataires du microblading. Les tarifs dépendent aussi du type de prestation apporté à vos sourcils (retouche, complet, etc.). On retrouve donc des prix avoisinant les 240 euros, pour la retouche d’un eyeliner inférieur uniquement, à 800 euros pour le remplissage entier (full lips, lèvres entières et contour inclus).

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on google
Google+