Lifestyle

Les 10 séries les plus drôles du moment

Les_10_séries_les_plus_drôles_du_moment

Togetherness

 

Mariés, parents de deux enfants, Michelle et Brett traversent une crise dans leur couple. Ils acceptent toutefois d’héberger leur ami Alex, un acteur qui vient de se faire expulser de chez lui, et Tina, la sœur de Michelle, larguée par son petit ami. Fidèle à l’esprit naturaliste de Girls, cette série HBO s’intéresse à des gens du quotidien qui enchaînent les délicieux moments de loose. Les scènes où le couple cherche à rebooster sa vie sexuelle n’ont rien à envier aux parties de jambes en l’air catastrophiques de Hannah et Adam.

 

Silicon Valley

 

Bienvenue dans le monde de Facebook/Google/Instagram. Après avoir découvert un algorithme de compression défiant toute concurrence, Richard, un programmeur introverti, décide de lancer sa start-up avec quatre acolytes : le narcissique Erlich, le psychorigide Jared, Dinesh et Bertram. Se moquant de la folie des grandeurs des rois du web, de cette course effrénée à l’innovation, Silicon Valley peint au vitriol cette génération de geeks à capuche persuadés de pouvoir changer le monde grâce à une application. Même si vous ne comprenez rien au charabia technique, cette bande de nerds ne vous laissera pas de marbre.

 

Jane The Virgin

 

’’Hola, It’s me again !’’ Rien que pour sa voix off, tout en humour et en accent hispanique, vous allez craquer pour cette comédie pleine de fraîcheur. Basée sur un pitch insensé, l’histoire d’une étudiante qui tombe enceinte après avoir été inséminée par accident, Jane The Virgin ose toutes les fantaisies de la telenovela : des personnages excentriques comme Rogelio et des retournements de situation à foison. C’est loufoque, inventif et surtout brillamment porté par l’excellente Gina Rodriguez.

 

Man Seeking Woman

 

Pour Josh, la recherche du grand amour est un parcours semé d’embûches. Il se retrouve à une rencontre arrangée avec une ogresse nommée Gorbachaka, le nouveau copain de son ex n’est autre que Hitler. Et quand il rencontre enfin l’âme sœur, des femmes aliens viennent jouer les tentatrices pour le détourner du droit chemin. Le showrunner Simon Rich matérialise les peurs des célibataires en misant sur le surréalisme et l’absurde. Si le résultat assez radical en laissera certains sceptiques, impossible de ne pas être impressionné par cette proposition originale et audacieuse.

 

BoJack Horseman

 

Star d’une sitcom dans les années 90, Bojack Horseman vit mal son statut de cheval démodé. Sur les conseils de son agent, la chatte Princess Carolyn, il engage une écrivaine pour rédiger son autobiographie. Vous l’aurez compris, tous les personnages de ce bijou Netflix sont des animaux à corps humains. Le choix de l’anthropomorphisme est d’ailleurs une source intarissable de private jokes pour les scénaristes. Ainsi, le directeur de la maison d’édition Pinguin est un vrai Pingouin, l’acteur Matthew Fox est incarné par un renard, tandis que la chanteuse Christina Aguilera est remplacée par sa version aquatique, la delphine Sextina Aquafina.

 

Orange is the New Black

 

Doit-on encore présenter les détenues de Litchfield ? Le vrai point fort de la série de Jenji Kohan est sans conteste la diversité de son casting. Avec des personnages comme Crazy Eyes, Pennsatucky et Taystee (entre autres), le show ne manque jamais de délivrer sa dose de fun. La saison 3 est encore l’exemple parfait de ce juste équilibre entre comédie et drame qui différence Orange is the New Black de l’excellent, mais très sombre Oz.

 

You’re The Worst

 

’’Tout les opposait, et pourtant… ’’ Voilà le genre d’histoires dont fourmillent les romcoms. Dans le cas de Jimmy et Gretchen, c’est plutôt une trop grande ressemblance qui pose un problème. Cyniques, égocentriques et allergiques à l’engagement, l’écrivain anglais et la jeune rousse peinent, malgré une certaine alchimie, à transformer leur histoire d’un soir en une vraie relation. Mélangeant trash et intermèdes romantiques, You’re The Worst redonne un nouveau souffle aux comédies sentimentales. Les adeptes de l’humour irrévérencieux vont adorer !

 

Inside Amy Schumer

 

Son nom est encore peu connu de ce côté-ci de l’Atlantique. Tête d’affiche de Crazy Amy (sortie le 18 novembre en France), la dernière comédie de Judd Apatow, nouvelle BFF de Jennifer Lawrence avec laquelle elle écrit un scénario, Amy Schumer est omniprésente dans les médias. L’occasion, si ce n’est pas déjà fait, de célébrer le talent de cette comique souvent comparée à Louis C.K. Diffusé depuis 2013 sur Comedy Central, son show a pris cette année un tournant résolument féministe, mais toujours aussi barré. L’actrice dézingue les clichés, pointe du doigt le sexisme intériorisé par les femmes, et se paye même Hollywood. Le tout, avec un sens de l’autodérision et un humour cru qui risque de choquer les plus prudes.

 

Louie

 

Louis C.K serait-il l’homme le plus drôle de la télévision américaine ? On est tenté de répondre ’’oui’’ après avoir regardé les cinq saisons de sa sitcom. Mêlant extraits de son spectacle de stand-up et sketchs de la vie quotidienne, Louie est une succession de tranches de vie. Celles d’un quadra célibataire, père de deux filles, qui a le don pour se fourrer dans des situations embarrassantes. Gênante, surréaliste, touchante, cette série de FX surprend et séduit par sa capacité à se renouveler sans cesse.

 

Unbreakable Kimmy Schmidt

 

En une saison, la série de Tina Fey a séduit aussi bien la critique que le public. Son secret ? Le duo complètement barré formé par Kimmy, rescapée d’une secte apocalyptique et son colocataire Titus, un chanteur prêt à tout (oui absolument tout) pour réussir à Broadway. Entre la naïveté de la rousse et le comportement de diva du roi de la comédie musicale, c’est un festival de franche rigolade.

Facebook
Twitter
LinkedIn