Mode

Lingerie féminine: le guide des soutiens-gorge

Lingerie_féminine:_le_guide_des_soutiens_gorge

 

 

La lingerie se caractérise principalement par des tissus fins, lavables et garnis de broderie ou de dentelles. Habituellement porter comme vêtements de nuit ou comme sous-vêtement, la lingerie prend une part importante dans l’aspect féminine de la vie d’une femme. Le soutien-gorge lui, qui est une pièce de lingerie, se dérive selon une multitude de formes.

La pièce maîtresse de la lingerie : le soutien-gorge

 

Le soutien-gorge aussi appelé brassière ou soutif, est une pièce de lingerie. Etant un sous-vêtement, elle se compose de deux bonnets dans le but de soutenir, protéger et éventuellement mettre en valeur la poitrine. Bien que le soutien-gorge soit la pièce maîtresse de l’ensemble de la lingerie, elle peut toutefois être assortie à des :

  • porte-jarretelles ;
  • nuisettes ;
  • peignoirs en soie ;
  • shorty, slips ou encore strings.

Choisir parmi la large gamme de soutien-gorge

 

Le soutien-gorge balconnet

Le soutien balconnet est un modèle qui se rapproche fortement du modèle « corbeille » ou « semi-emboîtant ». Composé d’une armature, elle peut être rembourrée ou non et se caractérise par des bretelles excentrées ainsi qu’un entre-sein espacé.

 

Le soutien-gorge emboîtant 

Parmi la gamme de soutien gorge, on retrouve le modèle emboîtant à armature qui représente le soutien-gorge traditionnel et confortable. Essentiellement inventé dans le but d’offrir un maintien optimal, ce soutien ne comporte pas de rembourrage et ne compresse pas la poitrine. En épousant correctement les formes de celle qui le porte, le soutien emboîtant englobe la totalité de la poitrine pour un rendu à la fois confortable et sexy.

 

Le soutien-gorge bandeau

Généralement sans bretelle, le soutien bandeau peut contenir des bretelles amovibles et s’apparente fortement à un simple bandeau. Invisible et confortable, ce modèle est particulièrement idéal pour les périodes à hautes températures ainsi que pour les hauts bustiers. Avec un maintien moyen, le soutien-gorge bandeau est recommandé pour les femmes à petites poitrines allant jusqu’au bonnet C.

 

Le soutien-gorge push-up

Apparue dans les années 90, le soutien-gorge push-up se porte surtout pour remonter la poitrine. Avec un effet pigeonnant créé grâce à l’entre-sein plus serré, la poitrine se voit plus volumineuse et plus ferme. En plus d’arrondir et remodeler les seins, le modèle push-up promet pareillement un bon maintien par le biais de l’armature.

 

Le soutien-gorge triangle

A la différence des soutiens-gorge classiques, le soutien triangle offre des bonnets triangulaires et non arrondis. Ce modèle qui ne comporte souvent pas d’armature, se trouve aux centres des tendances en matière de lingerie. Disponible avec des effets push-up, le soutien-gorge triangle est l’incontournable allié séduction

 

Le soutien-gorge sport

Etant donné que les seins ne représentent pas de muscles, ils peuvent être soumis à des chocs plus ou moins importants. Durant les activités physiques et sportives, il est essentiel de mettre de côté les lingeries classiques qui n’apportent pas le maximum de protection. Les soutiens-gorge spécialement dédiés aux sports promettent un confort approprié et évitent les tensions au niveau des ligaments. De plus, à l’inverse des idées reçues, petite poitrine comme forte poitrine demande un soutien optimal.

Facebook
Twitter
LinkedIn