Beauté

5 choses sur le maquillage que nous aurions aimé savoir plus tôt

5_choses_sur_le_maquillage_que_nous_aurions_aimé_savoir_plus_tôt

 Je suppose que nous pouvons tous avouer avoir fait des choses innommables avec notre maquillage. Il est probablement préférable que nous effacions ces photos de la mémoire et de Facebook et de tout autre endroit où elles pourraient apparaître ! Cela dit, voici 5 choses sur le maquillage que nous aurions aimé savoir quand nous étions plus jeunes.

 

#1 C’est bien d’avoir des sourcils

D’où vient la tendance des sourcils super fins ? Il n’y a rien que nous n’ayons pas fait pour obtenir ce look super cool du début des années 2000. De l’épilation enthousiaste de nos sourcils dans toutes les directions (en dessous, au-dessus, au milieu du sourcil) à l’utilisation du rasoir pour les parties que nous n’aimions pas vraiment. Nous sommes impressionnées que nos sourcils aient repoussé après tout ce que nous leur avons fait subir !

De nos jours, nous aimons travailler avec les sourcils que nous avons en utilisant un peu de pommade à sourcils. Et lorsque nous les épilons, nous n’en prenons que quelques-uns par en dessous pour les lisser. 

 

#2 Notre fond de teint doit réellement correspondre à notre peau

Le temps est révolu où l’on choisissait une teinte sur le comptoir et où l’on espérait le meilleur. 

Si vous n’êtes toujours pas sûre de votre teinte de fond de teint, il est toujours préférable de vous rendre à un comptoir et de demander à un des nombreux experts. 

 

#3 L’ombre à paupières n’est pas si compliquée

Vous vous rappelez à quel point vous vous êtes sentie cool lorsque vous avez reçu votre première palette d’ombre à paupières ? Il y a de fortes chances qu’il y ait eues des couleurs dedans que vous n’avez même jamais utilisées, mais mélanger des teintes pastel jusqu’à vos sourcils semblait sophistiqué, alors c’est tout ce qui compte. 

 

#4 La façon dont vous appliquez votre maquillage est tout aussi importante

Étaler des produits avec les doigts est un art, un art dont nous étions expertes. Nous pouvions même appliquer notre eye-liner avec nos doigts (ou ces applicateurs bizarres qui accompagnaient chaque palette) et avoir un look passable. Si nous pouvions remonter le temps, nous investirions dans des pinceaux et inventerions le blender, afin de pouvoir tamponner notre maquillage sur tout le visage et flouter délicatement notre bronzeur préféré sur nos joues.

 

#5 Ce n’est pas parce que c’est bon marché que c’est bon

Vous avez reçu un gloss gratuit avec votre magazine et vous pensez qu’il vaut mieux l’utiliser ? Mauvaise idée. Si c’était bon marché (ou gratuit), nous l’utilisions, malgré le fait qu’il n’était pas adapté à notre teint, qu’il sentait bizarre et qu’il nous démangeait. Cette habitude est à enterrer définitivement. 

Facebook
Twitter
LinkedIn