Lifestyle

L’importance d’un sommeil réparateur

L’importance_d’un_sommeil_réparateur

 

Dormir est une des fonctionnalités physiques les plus importantes de notre organisme, à l’instar du fait de manger. Il ne suffit pas de dormir, le corps a besoin d’un sommeil réparateur pour bien fonctionner. Nous allons donc voir dans cet article, quels sont les effets d’un sommeil de qualité et identifier les différents facteurs qui viennent troubler notre repos. 

Pourquoi le sommeil est-il aussi important ? 

 

Pour que le corps fonctionne de façon optimale

Un adulte a besoin de dormir entre 7 et 9 heures par jour. En effet, le corps humain doit se remettre des nombreuses activités effectuées au cours de la journée. L’alimentation ne suffit pas à le remettre entièrement d’aplomb, il est essentiel de se reposer, si possible sans interruption, durant la nuit. L’organisme produit de nouvelles cellules durant ce repos et il se met par conséquent à fonctionner au ralenti : le métabolisme, la respiration, le rythme cardiaque, le cerveau et ses pensées… Toutes ces fonctions ralentissent avec lui.

 

Pour guérir la fatigue

Il s’agit ici de fatigue physique et de fatigue mentale à la fois. Lorsqu’on dort paisiblement, nos muscles se détendent avec notre cœur et notre respiration. Après une bonne nuit de sommeil, on se sent toujours de bonne humeur, prêt à affronter la nouvelle journée. Au contraire, une mauvaise nuit va provoquer ou aggraver un état de stress, d’anxiété ou de dépression. 

 

Les différents troubles du sommeil

 

Sommeil et insomnie 

L’insomnie est une interruption du sommeil la nuit. C’est le trouble du sommeil le plus fréquent. Il peut se présenter sous certaines formes : 

  • des difficultés d’endormissement ;
  • de la fatigue ;
  • un rythme de sommeil irrégulier et décalé ;
  • un sommeil de mauvaise qualité…

L’insomnie cause beaucoup de fatigue et influe grandement sur l’humeur et l’irritabilité, car le sommeil est dérangé. Pour la soigner, il faut en déterminer les causes. Les insomnies peuvent être passagères ou chroniques, dans le dernier cas, il est recommandé de consulter un médecin.

 

L’hypersomnie

La « narcolepsie » fait partie de l’hypersomnie. Les personnes qui en sont atteintes vivent des endormissements involontaires et fréquents. Le sommeil nocturne est anormalement long et le sommeil diurne est souvent excessif. Si elle n’est pas aussi nocive à la santé que l’insomnie, elle peut vite devenir handicapante dans la vie de tous les jours. 

 

La parasomnie

Elle touche principalement les adolescents et les enfants. L’exemple le plus connu de parasomnie est le somnambulisme. Ce dernier se manifeste par des gestes et des déplacements involontaires durant le sommeil ou des terreurs nocturnes. L’enfant peut ainsi faire des cauchemars, avoir des mouvements violents ou gémir et grogner sans se réveiller. 

 

Les bons gestes pour un sommeil réparateur

 

Voici quelques conseils à suivre pour bien dormir le soir :

  • avoir les bonnes habitudes : un rituel de détente avant de dormir, se coucher à la même heure tous les soirs… ;
  • éteindre tout appareil électronique à l’heure du coucher ;
  • créer une ambiance posée et tranquille ;
  • éteindre toute source de lumière, en particulier les témoins de télévision ou les lumières clignotantes ;
  • diner léger et éviter tout excitant (caféine, sodas gazeux…) et boire une boisson chaude apaisante ;
  • faire une activité sportive régulière en journée ;
  • ne pas faire de sieste trop longue en journée.
Facebook
Twitter
LinkedIn