Lifestyle

6 bienfaits du régime Keto diet 

kéto diet

Une tendance alimentaire actuelle est le « Keto Diet », un terme qui un régime ou une diète cétogène. Ce régime, popularisé par les stars et les influenceuses, existait pourtant depuis les années 20 et était destiné à des fins de traitement médical contre certaines maladies telles que l’épilepsie grâce au jeune et au phénomène de cétose. De nos jours, ce régime alimentaire est adopté pour son effet maigrissant, mais son impact sur la santé est toujours considéré et étudié par les chercheurs.

Qu’est-ce que le régime Keto diet ?

Présentation

Le principe de la diète cétogène se base sur un régime alimentaire dont la teneur en glucides est très basse, la teneur en protéines est modérée et la teneur en lipides est forte. Il faut savoir que les lipides ou corps gras fournissent 70 à 90% de notre ration calorique journalière et la cétose est la dégradation de ces corps gras. Elle est principalement due à la baisse de glucose provoquée par le régime kéto et les acides gras se transforment en corps cétoniques. 

Fonctionnement

Pour respecter le régime cétogène, il consommer des portions qui contiennent :

  • Moins de 10% en glucides
  • 15 à 20 % en protéines
  • 35 % de lipides.

En clair, il faut manger entre 25 et 50 gr de glucides quotidiennement, alors que pour l’alimentation normale, 250 à 350 gr par jour sont requis.  L’état de cétose est seulement atteint après 4 jours de manque de glucides, cela induit une grande fatigue et il faut être motivé pour éviter de craquer. La période de kéto-adaptation quant à elle, dure 3 à 4 semaines. C’est au bout de celle-ci que le cerveau conditionnera le corps à chercher l’apport en énergie dans les acides gras du corps.

Que mangez-vous pendant un régime keto ?

 

Les aliments autorisés sont :

  • L’avocat
  • L’huile d’olive et les autres huiles végétales
  • Les fruits de mer
  • Les poissons gras comme les sardines, la truite ou le saumon
  • Le beurre
  • Les œufs
  • La viande (la volaille aussi)
  • Les fromages (à pâte dure)
  • Les légumes pauvres en glucide comme les épinards.

Ces aliments peuvent également être mangés, mais en quantités modérées :

  • Le lait entier
  • L’alcool fort (le vin aussi)
  • Le café (sans sucre)
  • Le vin 

 

Le régime keto diet est-il mauvais ?

Concrètement, la diète cétogène ne contribue pas à l’équilibre alimentaire car beaucoup d’aliments nécessaires à l’être humain sont proscrits dans ce régime. On peut faire face à des carences significatives en fibres, en vitamines et en anti oxydants. On a pu constater qu’il entraine certains effets indésirables comme l’augmentation du taux de mauvais cholestérol. Le manque de glucides conduit souvent à l’hypoglycémie, et chez certains adeptes, sont apparus des problèmes rénaux, des problèmes osseux et de la constipation. Mais ce régime possède aussi des effets bénéfiques sur certaines maladies telles que la maladie de Parkinson, le diabète ou le cancer.

Le régime cétogène présente de nombreux risques. En tête de liste : il est riche en graisses saturées. M. McManus recommande de limiter les graisses saturées à 7 % de l’apport calorique quotidien, en raison du lien avec les maladies cardiaques. Et en effet, le régime céto est associé à une augmentation du « mauvais » cholestérol LDL, qui est également lié aux maladies cardiaques.

Voici d’autres risques potentiels du régime Kéto :

Les carences en nutriments. « Si vous ne mangez pas une grande variété de légumes, de fruits et de céréales, vous risquez de souffrir de carences en micronutriments, notamment en sélénium, en magnésium, en phosphore et en vitamines B et C », explique Mme McManus.

Problèmes de foie. Avec autant de graisses à métaboliser, le régime pourrait aggraver les problèmes de foie existants.

Problèmes rénaux. Les reins aident à métaboliser les protéines et, selon Mme McManus, le régime céto peut les surcharger. (L’apport actuel recommandé en protéines est en moyenne de 46 grammes par jour pour les femmes et de 56 grammes pour les hommes).

Constipation. Le régime Kéto est pauvre en aliments fibreux comme les céréales et les légumineuses.

Pensées floues et sautes d’humeur. « Le cerveau a besoin de sucre provenant de glucides sains pour fonctionner. Les régimes pauvres en glucides peuvent provoquer de la confusion et de l’irritabilité », explique Mme McManus.

Ces risques s’additionnent. Veillez donc à consulter un médecin et un diététicien avant de vous lancer dans un régime cétogène.

 

Qui fait généralement ce type de régime ?

Le régime cétogène est le plus souvent utilisé pour perdre du poids, mais il peut aussi aider à gérer certains problèmes de santé, comme l’épilepsie. Il peut également aider les personnes atteintes de maladies cardiaques, de certaines maladies du cerveau et même d’acné, mais des recherches supplémentaires sont nécessaires dans ces domaines. Consultez d’abord votre médecin pour savoir si vous pouvez essayer le régime cétogène en toute sécurité, surtout si vous souffrez de diabète de type 1.

Quelles sont les principales règles du régime Keto diet ?

Elles se résument à :

  1. Limiter l’apport en glucides
  2. Manger davantage de lipides
  3. Réduire la consommation de protéines
  4. Respecter un jeune intermittent de 16h
  5. Mesurer régulièrement son état de cétose.

Qu’est-ce qu’on ne peut pas manger pendant un régime keto diet ?

Il faut proscrire les aliments suivants :

  • Les aliments qui contiennent du sucre (gâteaux, viennoiseries, pâtisseries, bonbons, chocolat, le miel…)
  • Les féculents (le pain, le riz, les pâtes, la pomme de terre…)
  • Les fruits
  • Les boissons gazeuses.

salade

Quels sont les bienfaits du régime keto ?

Amélioration du poids

Si on est assez discipliné et motivé, on peut perdre en moyenne (il faut prendre en compte tous les facteurs car chaque personne est différente) :

  • La première semaine, 1 à 4kg en eau
  • Les semaines d’après, 400 à 900 gr par semaine
  • A long terme, on constate un ralentissement de la perte de poids.

Réduction des facteurs de risque

On a moins de graisse corporelle, le taux de HDL (bon cholestérol) peut être élevé si les triglycérides sont basses. Quant à la pression artérielle, on constate une amélioration de la pression artérielle systolique et diastolique qui baisse entre trois mois et un an sous ce régime. Enfin, le keto diet permet de développer une résistance à l’insuline et contrôler ainsi le taux de glycémie.

Contre le cancer

Le régime est actuellement étudié comme traitement supplémentaire du cancer en freinant son développement.

Contre la maladie d’Alzheimer

Il en réduit les symptômes et ralentit sa progression. Il en va de même sur la maladie de Parkinson.

Le régime kéto peut aider à réduire les niveaux d’insuline

Pour les diabétiques de type 2, l’effet du régime kétogène est bénéfique : il réduit les niveaux d’insuline grâce à la réduction des risques d’hyperglycémie.

Augmente l’espérance de vie

Des études menées sur des rongeurs agés a démontré que ces derniers, mis sous régime kéto ; ont eu une amélioration de la mémoire, mais surtout ont retrouvé une certaine vigueur. Les athlètes s’y intéressent également car il améliore leur performances physiques .

Traiter l’acné

Les glucides étant liés à cette affection cutanée, leur réduction peut être utile. Et la baisse de l’insuline qu’un régime cétogène peut déclencher peut également contribuer à stopper les poussées d’acné. (L’insuline peut amener l’organisme à produire d’autres hormones qui provoquent les poussées d’acné). Des recherches supplémentaires sont toutefois nécessaires pour déterminer l’effet exact de ce régime sur l’acné, si tant est qu’il en ait un.

Syndrome des ovaires polykystiques

Les ovaires d’une femme deviennent plus gros qu’ils ne devraient l’être et de petits sacs remplis de liquide se forment autour des ovules. Des niveaux élevés d’insuline peuvent en être la cause. Les régimes cétogènes, qui réduisent à la fois la quantité d’insuline produite et la quantité dont vous avez besoin, peuvent aider à le traiter, de même que d’autres changements de mode de vie, comme l’exercice et la perte de poids.

 

Autres troubles du système nerveux

Ces troubles affectent votre cerveau et votre colonne vertébrale, ainsi que les nerfs qui les relient. L’épilepsie est l’un de ces troubles, mais d’autres peuvent également être traités par un régime cétogène, notamment la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson et les troubles du sommeil. Les scientifiques ne savent pas exactement pourquoi, mais il se pourrait que les cétones que votre corps produit lorsqu’il décompose les graisses pour obtenir de l’énergie aident à protéger les cellules de votre cerveau contre les dommages.

 

Qu’en est-il des autres régimes ?

Les régimes populaires à faible teneur en glucides (comme Atkins ou Paléo) modifient un véritable régime kéto. Mais ils présentent les mêmes risques si vous abusez des graisses et des protéines et si vous laissez tomber les glucides. Alors pourquoi les gens suivent-ils ces régimes ? « Ils sont partout, et les gens entendent dire de manière anecdotique qu’ils sont efficaces », explique M. McManus. Les théories sur le succès à court terme des régimes pauvres en glucides incluent une diminution de l’appétit, car les graisses brûlent plus lentement que les glucides. « Mais là encore, nous ne savons rien du long terme », ajoute-t-elle. « Et suivre un régime restrictif, quel que soit le plan, est difficile à maintenir. Dès que vous reprenez une alimentation normale, le poids reviendra probablement. »

Découvrez aussi la bilirubine totale et comment faire diminuer son taux !

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn